Advertisement

Lorsque vous voulez créer une société à responsabilité limitée en Espagne, le fait d’en connaître la signification vous permettra de vous sentir mieux préparé à entreprendre des affaires en Espagne. Nous avons dressé une liste de 9 choses à savoir lorsque vous voulez démarrer une société à responsabilité limitée en Espagne :

Il faut du temps pour constituer une société à responsabilité limitée en Espagne

Les étrangers sous-estiment souvent le temps qu’il faut pour créer une société à responsabilité limitée. La création d’une société à responsabilité limitée en Espagne comporte de nombreuses étapes, et avant de réaliser la première vente, celles-ci doivent être correctement effectuées.

SpainDesk rend la création de votre société facile, rapide et sans souci

.

L’administration des entreprises espagnoles est souvent plus compliquée que dans d’autres pays, et cela est dû à son histoire en tant que démocratie relativement récente. Bien que cela soit un point négatif de la création d’une entreprise en Espagne, cela apporte également des opportunités car l’économie espagnole est toujours en croissance et laisse la place à la croissance de votre nouvelle entreprise.

Tâches lors de la création de la société à responsabilité limitée

Par exemple, vous devez enregistrer le nom de votre société au registre du commerce, établir un siège social, demander un NIF auprès de l’administration fiscale, souscrire à vos paiements de sécurité sociale, obtenir l’acte de constitution et recruter vos employés.

Nous vous recommandons de prévoir au moins un à deux mois avant d’ouvrir les portes de votre entreprise. Surtout si vous vous constituez en société depuis l’étranger, consultez un avocat pour savoir quel sera le processus exact pour votre entreprise.

Le capital social minimum pour une société à responsabilité limitée est de 3 000 €

.
Pour démarrer une société SL en Espagne, vous devez disposer d’un capital social minimum de 3.000 euros, mais la plupart des entreprises seraient mieux avec un minimum de 6.000 euros à 12.000 euros pour la gérer correctement et embaucher le personnel adéquat.

Dépôt de votre capital social minimum

Il est recommandé de déposer le capital de départ des actionnaires sur un compte bancaire espagnol. Bien que techniquement, l’argent ne doit pas être déposé dans une banque espagnole. Il doit pouvoir être retiré à tout moment par les actionnaires ou les dirigeants à leur demande.

Les banques ont des produits et services uniques pour les entreprises, et certaines d’entre elles disposent également de portails de paiement traduits en plusieurs langues. Traiter avec les banques en Espagne peut encore être un défi car les Espagnols ont tendance à ne pas parler beaucoup de langues étrangères.

Société anonyme en Espagne

Constituer votre société en Espagne avec l’aide d’un avocat

Un avocat spécialisé s’occupe généralement de la constitution de sociétés en Espagne. Il est préférable de s’adresser à un cabinet d’avocats spécialisé dans les affaires plutôt qu’à un cabinet qui s’occupe des affaires civiles et pénales, ce qui pourrait être le cas si votre avocat ne travaille que pour des particuliers. Certains spécialistes travaillent également par Internet et peuvent vous fournir tous les documents juridiques requis par courrier électronique.

Tâches dont un avocat peut s’occuper

Lorsque vous avez donné à un avocat le pouvoir de s’occuper de la constitution de votre société, il s’occupe de la documentation et du processus d’enregistrement.

Les tâches que l’avocat peut traiter en rapport avec l’incorporation sont, par exemple

  • Conseils pour choisir le type de société
  • Avoir votre numéro d’identification fiscale personnel espagnol
  • Démarches auprès du notaire
  • Vous inscrire au registre du commerce
  • Vous inscrire au bureau de la sécurité sociale
  • Avoir votre numéro d’identification de taxe professionnelle
  • Créer un compte bancaire
  • Vous inscrire au bureau des impôts

En outre, l’avocat peut gérer les contrats commerciaux et les contrats de travail adaptés à vos besoins.

Vous devez présenter les statuts espagnols de la société et son règlement intérieur

Les statuts et le règlement intérieur de la société espagnole doivent comprendre un ensemble de dispositions obligatoires. Les principales sont le nom de la société à responsabilité limitée, son siège social et ses actionnaires. Ils contiennent également plusieurs chapitres, traitant de divers aspects de la structure et de la gestion de la société.

Il s’agit notamment de chapitres sur les droits et obligations des fondateurs et des administrateurs de la société. Le règlement intérieur et les statuts constituent une partie essentielle de votre constitution en société. Ils expliquent la relation entre les partenaires impliqués dans la société ainsi que leurs devoirs et leurs droits.

Faites appel à un avocat espagnol pour rédiger vos statuts et votre règlement intérieur

Il est préférable de demander à un avocat de créer les statuts de votre société. De cette façon, vous pouvez être sûr que tout est fait conformément à la loi espagnole.

L’avocat peut également vous conseiller sur les pièges potentiels à éviter lors de la rédaction des statuts de votre société. Lorsqu’ils sont rédigés par un avocat espagnol, ils comprennent toutes les dispositions nécessaires et seront préparés correctement en conformité avec les lois actuelles sur les sociétés.

Les entreprises doivent tenir des registres comptables détaillés

Toute entreprise en Espagne doit tenir un ensemble de registres comptables, que l’entreprise doit conserver pendant une période minimale déterminée par les autorités fiscales espagnoles. Ces documents doivent comprendre un registre de toutes vos transactions et recettes au jour le jour, ainsi que tout document légal ou financier de l’entreprise. Toutes les entreprises doivent conserver ces documents pendant cinq ans. Le bureau des impôts peut les demander lors d’une enquête qu’il mène.

L’administration publique espagnole exige ces informations pour prévenir l’évasion fiscale et la fraude fiscale, entre autres. En outre, les déclarations annuelles doivent être très bien organisées pour remplir les formulaires de déclaration fiscale.

Faites appel à un comptable espagnol pour s’occuper de vos obligations fiscales

Les startups négligent souvent les documents comptables. Nous recommandons d’engager un comptable espagnol dès le début. Pour les moyennes et grandes entreprises qui s’installent en Espagne, les comptables sont également essentiels au bon fonctionnement de l’entreprise. Ils aideront à payer les salaires, les dividendes et à éviter les pénalités fiscales.

L’embauche d’un comptable espagnol vous libérera du temps et vous permettra de vous concentrer sur l’essentiel : prendre des décisions sur l’avenir de votre entreprise espagnole. En outre, les comptables peuvent assurer le suivi de tous les états financiers et conserver les factures pour vous.

Il est également possible d’étendre les services qu’ils fournissent en fonction de la croissance de l’entreprise. Nous proposons des services allant des déclarations d’impôts, comptabilitées, des prévisions de trésorerie etl’administration des salaires. Ainsi, vous pouvez faire évoluer votre entreprise avec nous en conséquence.

sociedad limitada nueva empresa

La société à responsabilité limitée la plus populaire en Espagne est la Sociedad Limitada (SL)

Bien qu’il existe d’autres types de structures commerciales et de sociétés à responsabilité limitée en Espagne, la Sociedad Limitada (SL)est la plus populaire de toutes. C’est parce qu’elle est plus facile à mettre en place, mais elle fait tout ce que vous attendez d’une société à responsabilité limitée pour vous protéger des dettes de votre entreprise.

Le capital social minimum des SL et SA

Il existe également une autre société à responsabilité limitée populaire en Espagne. Il s’agit de la Sociedad Anónima (SA). Il existe quelques différences entre la SL et la SA. Par exemple, la SA a un capital social minimum de 60.000€, contre 3.000€ pour la SL.

Le taux de l’impôt sur les sociétés en Espagne est de 25%, mais les sociétés nouvellement créées paient 15%

.
Le taux de l’impôt espagnol sur les sociétés (IS) est de 25%. Selon le type d’entreprise imposée et le type d’activité qu’elle mène, d’autres taux d’imposition peuvent être prélevés.

Il se peut que vous n’ayez à payer que 15 % d’impôt sur le revenu des sociétés pendant les deux premières années d’activité de votre entreprise. Après les deux premières années, ce taux est porté à 25 %.

Dates de dépôt de votre impôt sur la responsabilité limitée

La société à responsabilité limitée doit déposer des déclarations trimestrielles et annuelles d’impôt sur les sociétés. Celles-ci doivent être soumises le 15e jour du mois suivant la période trimestrielle ou annuelle qui est déclarée.

L’impôt annuel sur le revenu des sociétés doit être déposé dans les 25 premiers jours des six mois suivant la fin de l’année. Les sociétés qui fonctionnent sur la base de l’année civile (99 %) doivent soumettre leur impôt entre le premier et le 15 juillet de l’année suivante. Vous devez effectuer les paiements trimestriels de l’impôt sur les sociétés au cours de l’année, et ils sont dus le 20 avril, octobre et décembre de la même année.

Toute entreprise en Espagne doit également déclarer sa TVA (IVA). La TVA générale en Espagne est de 21%. Elle doit également être déclarée sur une base trimestrielle et annuelle.

Comprendre comment votre entreprise sera taxée en Espagne peut sembler déroutant, mais cela ne doit pas être un obstacle. Engager un comptable espagnol dès le premier jour vous permettra d’éviter tout problème d’imposition imprévu et pourra…

Société à responsabilité limitée espagnole

L’Espagne peut vous offrir une main-d’œuvre bon marché, mais les problèmes d’emploi peuvent survenir rapidement

L’Espagne possède certains des meilleurs talents d’Europe. Vous pouvez trouver des travailleurs hautement qualifiés qui parlent anglais, français, italien et allemand. Il existe également un accès illimité à la clientèle, avec le plus grand marché de consommation du sud de l’Europe.

Toutefois, vous devez tenir compte de la « manière » dont vous embauchez le personnel, car les lois sur l’emploi sont plus complexes que dans la plupart des autres pays. Lorsque vous débutez, il est préférable de maintenir les coûts de main-d’œuvre aussi bas que possible, vous devez donc faire très attention à la manière dont vous embauchez vos premiers employés.

Votre entreprise doit fournir à tous ses employés des contrats de travail conformes au droit du travail espagnol. Vous pouvez faire appel à un avocat si vous avez des questions sur le droit du travail en Espagne.

Les incontournables de l’emploi en Espagne

Lorsque vous embauchez vos premiers collaborateurs en Espagne, votre entreprise doit respecter le droit du travail. Voici quelques aspects essentiels de l’emploi en Espagne :

  • Le congé de maternité et de paternité est de 16 semaines.
  • Il y a un fort accent sur les cotisations de sécurité sociale et les prestations de sécurité sociale.
  • Des représentants de la sécurité et de la santé doivent être en place dans toutes les entreprises de plus de cinq employés.

Nous vous suggérons de lire notre article sur le droit du travail en Espagne et de contacter un avocat du travail si vous avez des questions sur l’embauche de vos premiers employés.

Vous pouvez engager un avocat espagnol dès le début, afin de ne pas rencontrer de difficultés inattendues lors du lancement de votre société à responsabilité limitée en Espagne. L’embauche d’un avocat vous permettra d’éviter tout problème juridique éventuel et vaut bien l’investissement pour la tranquillité d’esprit.

Advertisement
Société à responsabilité limitée Espagne

Les affaires en Espagne sont en plein essor

Depuis l’unification du marché européen, les affaires se développent en Espagne, qui est actuellement (2021) la quatrième économie de l’Union européenne.

Si de nombreuses grandes multinationales créent leur société européenne limitée en Espagne en raison de la main-d’œuvre moins chère et de l’attrait de l’Espagne, les petites et moyennes entreprises sont également de plus en plus nombreuses.

Il semble que le marché espagnol continuera à se développer, car de plus en plus d’entreprises d’autres pays européens trouvent leur chemin vers l’Espagne, et le gouvernement semble encourager les investissements dans le marché des affaires du pays.

Secteurs courants où les sociétés anonymes sont présentes

Les sociétés en Espagne travaillent dans de nombreux secteurs d’activité différents. Certains des plus courants sont :

  • Tourisme et restaurants
  • Immobilier
  • Finances
  • Agriculture, élevage, chasse, pêche, foresterie
  • Services (y compris technologie, finance et conseil)
  • Vente au détail

Il existe également de nombreux autres secteurs dans lesquels les entreprises espagnoles travaillent. Si vous avez une idée d’entreprise qui peut être développée en Espagne, tenez compte de la croissance du marché espagnol. Vous pourriez participer à la croissance monétaire de l’économie, et il y a beaucoup d’opportunités pour construire une entreprise prospère.

Conclure les incontournables de la création d’une société limitée en Espagne

La société à responsabilité limitée en Espagne a quelques exigences légales nécessaires. Supposons que vous souhaitiez créer une société anonyme espagnole (Sociedad Limitada) ou une SA (Sociedad Anónima). Dans ce cas, vous devez vérifier soigneusement les exigences légales et être conscient des conséquences en cas de non-respect de celles-ci.

Nous vous recommandons de contacter un avocat espagnol certifié pour vous aider dans la formation d’une société à responsabilité limitée en Espagne. A côté de cela, un comptable en Espagne peut vous aider avec les exigences fiscales auxquelles la société sera soumise. Nous serions heureux de vous fournir ces services et de vous soutenir dans la réussite de votre entreprise en Espagne.

Disclaimer: Les informations contenues dans cette page peuvent être incomplètes ou périmées. En aucun cas, les informations énumérées ne doivent être considérées comme des conseils juridiques professionnels. Nous vous recommandons vivement de demander conseil à un expert juridique si vous n’avez pas de connaissances approfondies ou d’expérience en ce qui concerne l’une des procédures décrites dans ces articles.

SpainDesk rend la création de votre société facile, rapide et sans souci

.

Click on a star to rate this post

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

Be the first to rate this post.

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?